Présentation du webinaire Jeux Olympiques et Villes Globales

Les Jeux Olympiques et les Villes Globales forment un couple inséparable depuis un siècle. En 2012, Londres était la première ville à accueillir trois fois les Jeux Olympiques d’été puis, en 2013, Tokyo devient la deuxième ville trois fois investies, comme c’est désormais le cas pour pour Paris et Los Angeles. Ce regain d’intérêt des villes globales pour les Jeux est au cœur de nos questionnements dans le cadre du programme de recherche en études urbaines de la Fondation France-Japon de l’EHESS. Par lequel nous visons à comprendre l’évolution récente des stratégies métropolitaines de ces villes globales à travers leur projet urbain olympique. En effet, la comparaison des stratégies de ces villes est rendue compliquée par les différentes formes que prennent les outils d’aménagement et d’urbanisme des autorités publiques. Que ce soit le Greater London, la préfecture de Tokyo, la ville de New York, ou la multitude d’acteurs publics franciliens, aucun cadre comparatif ne semble particulièrement satisfaisant. Les candidatures pour l’accueil des Jeux et leur préparation une fois investies, fait apparaître une base comparative intéressante à travers l’harmonisation des réponses que doivent donner les comités de candidatures et de préparation des Jeux au Comité International Olympique (CIO).

Afin d’affiner cette intuition de recherche, nous avons souhaité réunir des chercheurs de différentes disciplines et de différents pays. Pour cela, nous avions prévu d’organiser une conférence à Paris et en visio avec le Japon le 8 décembre dernier. La situation sanitaire n’a pas permis de tenir cette conférence et nous avons alors souhaité en tirer le meilleur par la mutation de ce rendez-vous en un format différent, celui du webinaire Jeux Olympiques et Villes Globales – Olympic Games and Globales Cities (OGGC).

Ce webinaire devient ainsi la pierre angulaire de notre programme de recherche. Nous y avons accueilli en décembre le professeur Sanada de l’Université de Tsukuba pour nous raconter comment les Jeux de Tokyo en 1940, 1964 et 2020 ont chacun marqués leur époque, entre reconstruction du Japon et exposition de sa réussite technologique. En janvier, nous avons reçu Jean-Loup Chappelet, professeur émérite à Lausanne, qui nous a expliqué la transformation de la gouvernance olympique au cours des dernières décennies. En février, nous recevrons la Professeure Delaplace de l’Université Gustave Eiffel, pour nous parler du tourisme au travers des Jeux, et en mars nous recevrons Nathalie Fabry et Sylvain Zeghni pour comprendre dans quelle mesure les Jeux perdent en attractivités pour de nombreuses villes après les retraits des candidatures de Hambourg, Rome et Budapest en 2017. Nous espérons pouvoir retrouver les salles de conférences d’ici la fin de l’année 2021, ainsi que de pouvoir voyager de nouveau vers le Japon pour étudier l’organisation des Jeux et de leurs reports.

La pandémie nous a mis en difficultés, mais grâce à ce webinaire, nous sommes arrivés à trouver un autre modèle pour discuter ensemble des recherches en études urbaines et en études olympiques.

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search